Il y a actuellement 38 visiteurs connectés.

Ce site a reçu 3177459 visites depuis sa création.

Poésies


Sur cette page, vous trouverez une sélection de poèmes.

Cliquez directement sur l'auteur ou le titre de votre choix

33 L'orage

Par Marc Rugani

L’ORAGE
 
L’orage tonne.
Il pleut, le ciel est noir et gris
Chargé de brume et de rideaux de pluie.
Je frissonne.
Les éclairs zèbrent le ciel
Et l’illuminent d’étincelles,
Le tonnerre claque en sourds et puissants grondements.
 
Apeuré, mon chien se serre contre moi tout tremblant.
La pluie tombe de plus belle
L’eau clapote de partout et ruisselle.
Ah ! Une femme près de moi, un feu dans la cheminée !
J’aurais tant aimé cette soirée !
Mais ma seule compagnie
C’est mon chien ! Quand même, c’est bien ainsi.
 
Et clac ! Et clac ! Et ran ! Et ran !
Ca craque de partout
Le ciel semble devenu fou
Que s’en est effrayant.
Les gouttelettes innombrables ravinent le sol et deviennent rivière
Demain les chemins ne seront que de pierres.
Fleuves, océans, que d’eau, que d’eau !
 
J’ai mis ma veste de laine pour avoir plus chaud.
Dehors, c’est maintenant tempête,
Le vent souffle en furie,
Les arbres gémissent et crient
Seules les grenouilles sont en fête.
Les nuages filent comme le vent
Très sombres, noirs, parfois tout blancs.
En mer, les marins doivent souffrir
Ballotés en tous sens
Par des vagues immenses
Beaucoup croiront mourir.
 
Et les éclairs
Et le tonnerre
Toujours plus forts !
On est si bien chez soi les soirs noirs d’orage
Mais pour ceux qui- malchance- sont encore dehors
Dessous le ciel en rage
C’est une autre chanson : un abri, vite, un toit !
Le chercher, le trouver
Et l‘on est tout trempé
Et l’on a froid
Craignant que le ciel ne vous tombe sur la tête.
 
Voilà, l’orage s’éloigne ainsi que la tempête.
Je m’approche de la fenêtre
Pour mieux voir.
Mon chien, dans son bien-être
Dort apaisé comme un loir.
Dehors, ça roule et claque moins souvent
La pluie bruit soudain doucement.
Tout s’apaise lentement.
Oui, tout va mieux, tout va bien maintenant.